La pronoïa me donne des ailes

10 décembre 2009 par LaPin

On recule peut-être pour mieux sauter, mais on saute aussi pour apprendre à voler.

Tentative d'envolée solaire

Icare est un jeune fou. Comme moi.

Son papa Dédale lui interdit de voler trop près de la mer ou du soleil pour éviter les problèmes en vol, leurs ailes étant faites de cire et de plumes. Ma famille à moi, elle m'encourage à voler, sans restriction.

Mais Icare, enflammé par les joies du vol, s'approche trop près du soleil : ses ailes fondent, il tombe dans la mer et meurt noyé. Moi j'aime pas la mer, c'est mouillé.

Alors j'y vais piano et sano (dans le quartier, j'ai appris aujourd'hui quelques mots d'italien avec une chatte bien brune et toute mignonne d'origine ritale...) : je commence en travaillant ma détente verticale.

On me coache. La pronoïa m'envahit. J'ai l'impression que tout le monde complote pour mon bien. J'ai déjà une famille, une Marraine, un Parrain, plein de potes dans le quartier, quelques rivaux mais quand même pas si vilains, des grands-parents affectueux. J'ai eu un beau cadeau hier, une souris énorme, blanche (même si je l'aurais préférée poivre et sel), qui fait puit puit quand je m'acharne dessus. Et voilà qu'on m'explique que ça vient de la voisine de Marraine qui est la maîtresse de la fameuse Terenga (dite Petite Pute - je parle naturellement de Terenga la consœur hein...).

Je ne les connais même pas. Apparemment elles lisent mon laïfblog alors elles me connaissent un peu (enfin merde, en fait, si elles ont tout lu... elles connaissent chacun de mes fantasmes, chacune de mes angoisses et toutes mes frasques... en fait ça craint d'écrire sa vie sur internet !).

Mais la réalité vraie, c'est que je reçois mon premier cadeau de fan. Alors je dis merci Valérie, merci Petite Pute, merci Mathilde, et merci Enzo. Apparemment Enzo, même s'il est pas toujours très tendre dans ses commentaires, il me fait de la pub (notamment avec son cuicui).

 

Alors à vous tous qui êtes si gentils avec moi alors que je ne vous connais ni des babines ni des canines, j'offre cette photo volée naturellement par papa-razzi à l'intimité de mon initiation, toute floue ahahah, comme d'habitude, mais où l'on peut tout de même évaluer un record de détente verticale.

LOVE YOU ALL !

 

 

 

 

 

Commentaire de Enzo

12 décembre 2009 à 03:27 PM

LaPin, tu sais lire l'anglais?
http://www.misscellania.com/miss-cellania/2009/12/11/how-to-clean-your-toilet.html