Impérialisme

17 novembre 2009 par LaPin

J'ai un collègue voisin pas commode, avec en plus des antécédents positifs avec mes parents.

les racines du mal

Voilà un sujet de tracas posé sur MON canapé d'extérieur, en train de me toiser à travers la vitre.

Prendre cette photo m'a beaucoup rassuré parce que Papa est bien obligé de me croire maintenant. Non seulement il doutait, mais en plus il connaissait ce chat avant mon arrivée. Apparemment il a même eu sa photo sur Facebook. Putain d'enfoiré de gigolo de raclure d'enfoiré de pétasse de connard de chaloperie de voisin impérialiste...

Je l'ai gaulé en train de bouffer dans ma gamelle, je sens son odeur sur mon fauteuil préféré quand j'ai eu le malheur d'aller faire un tour ailleurs en laissant la fenêtre ouverte, mais la réalité est encore pire ; il m'a déclaré la guerre. Il est chez moi vous vous rendez pas compte c'est la guerre il a déjà un territoire lui pourquoi je dois conquérir chez moi ?

Et il est costaud le bougre. Il m'a déjà collé pas mal de roustes. Il est plus vieux que moi de quelque mois. C'est injuste parce qu'il va falloir que j'attende longtemps avant de l'évincer. Et entre temps ce sera d'interminables bastons douloureuses pour moi.

J'ai envie de hurler des jurons dès que je pense à cet abcès au milieu de mes conditions de vie quasi parfaites.