Hantise

4 janvier 2010 par LaPin

Y en a une qui me hante la nuit.

Un vrai cauchemar. Mes babines frétillent tellement que je me réveille avec mal aux mâchoires et un appétit de lion. Même dans mon sommeil, l'instinct vient chatouiller mon âme féline en liberté. Il me susurre : tue la souris, tu la souris, tu la souris... sans arrêt. Je me réveille tout excité, et je fonds sur toute chose mouvante. Au petit matin, les pieds des frères et soeurs sont fort excitants, on dirait des petits ratons épilés. En plein vol je réalise que j'attaque de manière totalement arbitraire un pied relié à un corps qui dort, comme si j'étais pris de démence. Mais il est déjà trop tard, l'attaque est lancée, mes griffes sont dehors, et je plane vers ce petit peton. Au moment du chatterrissage, une fois auto-raisonné, je rentre toute la quincaillerie et je lèche l'endroit où une ou deux de mes griffes se seraient plantées par mégarde. Bon heureusement ici les humains ont plutôt le sommeil profond, donc mes petits écarts de conduite passent la plupart du temps inaperçu.

Moi aussi j'ai le sommeil profond, mais en ce moment j'y vois des bêtes affolantes. Ça voit quoi, un humain, en rêve ?

la souris qui fait peur à LaPin