Coup de chaud bis

23 octobre 2009 par LaPin

J'ai vu le coussin, mon épine dorsale a été parcourue par un éclair d'énergie, et j'ai perdu le contrôle de moi-même.

Oui gros coup de chaud encore. Ça me prend de plus en plus souvent. Là je me suis fait gauler par Papa-razzi, mais impossible de lutter, c'était plus fort que moi. Un pur moment de bonheur que la promiscuité avec l'œil froid et cynique de l'appareil photo du père n'a pas assombri. De toutes façons, la honte, c'est un truc qui n'existe pas chez nous les chats, sauf dans les histoires de luttes de clans et de bannissement (mais moi je m'en fous j'ai déjà mon propre territoire : de la race des suzerains). La honte pour nous, c'est de se soumettre à la volonté de quiconque voudrait nous dicter notre conduite. La honte pour nous, c'est d'avoir honte, parce que c'est un truc inventé par l'esprit tordu des humains et que si un chat éprouve ce sentiment humain, c'est qu'il est totalement dévoyé, infecté par le mal qui touche la plupart des hommes. Vous allez donc assister à un reportage sur mon intimité, sur une phase d'autoérotisme que j'assume totalement, parce que ma nature féline fait que mon narcissisme et ma vanité battent à plate couture votre perversité et vos frustrations !

LaPin se tape le coussin 3LaPin se tape le coussin 2LaPin se tape le coussin