Chat perché

27 novembre 2009 par LaPin

L'homme est un loup pour le chat.

En voilà un exemple "soft" par rapport au sort habituel des chats de laboratoire, mais enfin quand même, merde quoi. Les images que vous allez voir datent des années 50, et c'est la CIA américaine qui menait ces expériences.

Depuis qu'Enzo m'a reproché de prendre du LSD (propos purement diffamatoires), j'ai fait quelques recherches. Apparemment, il s'agit d'un puissant hallucinogène découvert plus ou moins par erreur par un certain Albert Hofmann, qui l'étudiera en profondeur à partir de 1943, notamment en en prenant lui même. Il est mort l'année dernière à 102 ans, à croire que le LSD, ça conserve...

Mais quand on donne du LSD à un chat, on ne le met pas dans une boite microscopique avec de la musique anxiogène.

Je parie que dans un grand espace avec des potes et de la bonne musique, il ne se serait pas laissé attraper comme ça à la fin.